BNP Paribas Asset Management renforce ses engagements alignés avec les objectifs de l’Accord de Paris, qui célèbre son 5ème anniversaire

11 décembre 2020

BNP Paribas Asset Management (« BNPP AM ») renforce ses engagements alignés avec les objectifs de l’Accord de Paris, qui célèbre son 5ème anniversaire

Frédéric Janbon, Directeur Général de BNP Paribas Asset Management, commente:

« De nombreux progrès ont été accomplis depuis la signature de l'Accord de Paris mais il est essentiel d'intensifier cette dynamique. Le Green Deal de l’Union Européen propose un cadre bien défini pour accélérer vers une économie décarbonée : les émissions devront être divisées par deux d'ici 2030 pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Cela nécessite non seulement une transition, mais une véritable transformation où la technologie sera clé. Plus que jamais, les investisseurs et les institutions financières ont un rôle essentiel à jouer pour soutenir les entreprises et les gouvernements dans des initiatives qui permettront d'atteindre cet objectif. »

Jane Ambachtsheer, Head of Global Sustainability de BNP Paribas Asset Management, ajoute :

« L'Accord de Paris a marqué un tournant historique dans la lutte contre le changement climatique.  Cinq ans plus tard, l'esprit de l'Accord de Paris est plus fort que jamais : Nous observons une accélération des nouvelles stratégies commerciales, des nouvelles technologies et des objectifs concrets du gouvernement pour faire de la « course au zéro » une réalité.  Les investisseurs se concentrent stratégiquement sur deux éléments : réduire les émissions carbones au sein des portefeuilles d’investissement, et accroître leur soutien aux progrès à réaliser par les entreprises et les autorités publiques. La récente annonce du Carbon Action Tracker, affirmant que les récents objectifs mondiaux en matière de neutralité carbone permettent d’avancer positivement sur la voie de 2,1 ° C est, en partie, le reflet de leurs efforts. »

La gamme de fonds de BNPP AM évolue conformément aux objectifs de l’Accord de Paris

L'objectif de l'Accord de Paris , à savoir contenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2° C par rapport aux niveaux préindustriels et poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5°C, est un impératif.  Dès 2015, BNPP AM a été l'un des premiers gestionnaires d'actifs à s'engager à aligner progressivement ses portefeuilles sur cet objectif, un engagement renforcé par la suite par une politique plus stricte d'exclusion du charbon.

  • Bien avant l'Accord de Paris, nous avons lancé, en 2008, le premier fonds indiciel coté (ETF) à faible émission de carbone en Europe, aligné sur le Paris-Aligned Benchmark et avec un encours de plus de 840 millions d’euros d'actifs.
  • Notre gamme d’ETF comprend également des fonds visant à investir dans les secteurs de l'économie circulaire (lancé en 2019) et de l'économie bleue (lancé en 2020).
  • En 2017, nous avons lancé l'un des premiers fonds d'obligations vertes en Europe, qui a récemment dépassé la barre des 1 milliard d’euros.
  • En 2019, nous avons élargi notre gamme de fonds d'actions thématiques gérés activement avec le lancement du fonds Energy Transition, qui a récemment atteint 1,5 milliards d’euros d'actifs sous gestion.
  • En 2020, nous avons lancé un fonds d'actions environnementales long/short innovant, Environmental Absolute Return Thematic (« EARTH »), investissant dans des sociétés qui relèvent des défis environnementaux dans les marchés de l'énergie, des matériaux, de l'agriculture et de l'industrie.
  • Notre gamme de fonds durables et thématiques intègre un fort accent sur les investissements à faible émission de carbone et sur les thématiques environnementales. Cette gamme représente 15 % de nos actifs sous gestion, soit le secteur qui connaît la croissance la plus rapide au sein de nos activités.
  • Nous avons également aidé nos clients à acheter des crédits carbone pour couvrir les émissions de leurs portefeuilles.

 

Mener le changement au sein des entreprises par l'engagement collectif

En tant que membre fondateur de l'Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC) et membre de l'initiative Climate Action 100 +, nous encourageons les entreprises que nous détenons en portefeuille à aligner leurs activités sur l'Accord de Paris.  Nous le faisons grâce à notre engagement à long terme en faveur d’une gestion constructive des actifs de nos clients, par le biais du vote, du dialogue que nous entretenons avec les entreprises et dans le cadre de nos plaidoyers vis-à-vis des politiques publiques. Nous encourageons également une plus grande responsabilisation et davantage d’actions concrètes sur les questions importantes liées au changement climatique, en ligne avec la taxonomie européenne et la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD).

  • Cette année, nous avons soutenu plus de 90 % des résolutions d'actionnaires liées au climat. De même, aux Etats-Unis, nous avons déposé quatre résolutions d'actionnaires lors des assemblées générales 2020 et rassemblé un large soutien, y compris un score historique 53,5% de votes en faveur de la résolution en matière de lobbying climatique lors de l'Assemblée Générale des actionnaires de la société américaine Chevron.
  • Dans le cadre de Climate Action 100 +, les investisseurs de la coalition ont jusqu'à présent conclu des accords avec 16 entreprises européennes, BNPP AM menant les négociations avec Total et Repsol, qui se sont tous deux engagés à adopter des objectifs climatiques plus ambitieux.
  • Notre collaboration avec les fonds de pension Church of England et AP7 pour publier les attentes des investisseurs européens en matière de lobbying climatique des entreprises. Ce document a constitué la base d’une série d’engagements et de résolutions d’actionnaires en Europe et en Amérique du Nord.

 

Les progrès ont été considérables, mais doivent être plus rapides

L'influence exercée par les engagements individuels et collectifs a été significative, reflétant les progrès considérables de la part de nombreux investisseurs ainsi qu’un investissement majeur en terme de temps et d'efforts consacrés.  Cependant, nous ne devons pas nous arrêter là.  Lorsque des engagements existent, les investisseurs et les entreprises doivent travailler ensemble pour les mettre en pratique avec des cadres de gouvernance, de stratégie, de reporting et de gestion des risques appropriés.  Là où des engagements de neutralité carbone doivent encore être pris, le dialogue doit se poursuivre :  il ne s'agit pas seulement d'un impératif environnemental, mais aussi économique.

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les fonds décrits présentent un risque de perte en capital.Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI des fonds.

Expert

Contacts Presse