BNP Paribas Asset Management présente ses "Perspectives d’investissement 2021 : les leçons d’une pandémie"

21 décembre 2020

Dans ses perspectives de marché, BNP Paribas Asset Management revient sur les leçons de la pandémie ayant affecté l’économie mondiale en 2020 et propose un décryptage pour aider les investisseurs à s'adapter aux conséquences de la crise sanitaire, et à accompagner la reprise à venir de l’économie. Alors que le monde entier s’attaque aux problèmes sociaux et économiques mis en évidence par la crise sanitaire, BNPP AM analyse simultanément les solutions en réponse à la crise climatique.

Retrouver nos perspectives d’investissement pour 2021 en cliquant ici

Une relance responsable

Dans ce rapport, BNPP AM consacre une importante partie de ses perspectives aux opportunités qu’une reprise économique durable peut offrir aux investisseurs, notamment en matière de transition énergétique et plus particulièrement d’hydrogène vert.

Visionnez la vidéo de Mark Lewis, Chief Sustainability Strategist, qui analyse l’avenir de l’hydrogène vert comme une opportunité d’investissement pour une économie plus sobre en carbone.

Des thèmes d'investissement pour le long terme

Les thèmes d'investissement pour 2021 intègrent à la fois un angle durable et un accent sur les tendances de long terme, telles que l’amélioration des soins de santé et les technologies et innovations de rupture. Sur le plan géographique, tous les projecteurs sont braqués sur la Chine : une allocation stratégique sur ce marché au sein des portefeuilles multi-actifs est pleinement justifiée. 

Macroéconomie et marchés financiers

• BNPP AM prévoit un rebond de la croissance en 2021.

• L'achat d'actifs par les banques centrales soutient les actifs risqués, mais les valorisations élevées qui en résultent peuvent limiter les gains futurs.

• Face à la recherche du rendement, la dette émergente et le crédit offrent les meilleures opportunités sur les marchés obligataires.

• Un dollar plus faible, une solide croissance en Chine et de relations commerciales internationales un peu apaisées devraient soutenir les actions des marchés émergents.

Visionnez la vidéo de Daniel Morris, Chief Market Strategist, qui revient sur les leçons de la pandémie et les perspectives économiques en Europe, aux Etats-Unis et dans les zones émergentes.

 

Nos principales convictions pour 2021 :

  • L’économie mondiale a été confrontée à une crise sans précédent après les confinements imposés pour lutter contre la pandémie de coronavirus. La forte contraction de l’économie mondiale début 2020 et une probable rechute de l’activité en Europe au quatrième trimestre devraient néanmoins être suivies d’un rebond en 2021.

 

  • Plusieurs vaccins contre la Covid-19 deviendront disponibles en 2021. D’ici là, les pays devront « vivre avec » le virus, car les confinements répétés ne peuvent représenter une réponse à plus long terme.

 

  • En 2020, les économies développées ont considérablement assoupli leurs politiques monétaires et budgétaires. Les ratios dette/PIB ont explosé, augmentant davantage qu’au lendemain de la crise financière de 2008 dans de nombreux pays. Les principales banques centrales ont largement financé la hausse des déficits budgétaires, monétisant des dettes publiques en expansion et suivant ainsi la voie ouverte par le Japon.

 

  • Comment cette dette sera-t-elle remboursée ? Le parallèle historique qui convient le mieux est la période qui a suivi la Seconde Guerre mondiale, lorsque les banques centrales ont maintenu les rendements obligataires à des niveaux bien inférieurs au taux de croissance potentielle du PIB afin de réduire progressivement les dettes publiques rapportées au PIB. Les rendements des obligations gouvernementales resteront faibles sur le long terme, ce qui plaide pour une stratégie d’achat en cas de remontée significative des taux.

 

  • La croissance mondiale pourrait s’avérer plus faible une fois la pandémie terminée. Certains pans de l’économie pourraient s’effondrer si les mesures de relance budgétaire étaient insuffisantes. Une telle situation remettrait en question le « scénario idéal » d’une croissance modérée avec une faible inflation et des banques centrales accommodantes qui a soutenu les prix des actifs depuis la crise financière de 2008.

 

Nous sommes aujourd’hui confrontés à trois crises intimement mêlées : la crise sanitaire, la crise économique et la crise climatique. L’instabilité provoquée par la pandémie offre l’opportunité de prendre une nouvelle direction. La viabilité environnementale à long terme, l’égalité et la croissance inclusive sont des conditions préalables essentielles à une économie durable. En adoptant une approche globale, systémique et de long terme, nous serons moins susceptibles de nous laisser surprendre par les crises et mieux à même de les gérer. 

 

Retrouvez notre analyse économique, nos conclusions sur les principales classes d’actifs pour 2021, et des opportunités d’investissement à plus long terme dans nos Perspectives d’investissement 2021 : les leçons d’une pandémie ou accédez au PDF détaillé ici

 

Experts

Contacts Presse