BNP Paribas Asset Management optimiste sur les actions chinoises pour 2021

19 février 2021
  • La reprise économique chinoise devrait se poursuivre : croissance du PIB de 8,1 % prévue pour 2021[1] après une hausse de 2,3 % en 2020[2]
  • David Choa, Head of Greater China Equities chez BNP Paribas Asset Management, estime que le rôle de la Chine sur le plan économique mondial et en matière d’innovation est sous-estimé : les moteurs de croissance à long terme devraient être l'innovation technologique et financière, et la consolidation industrielle
  • Perspectives positives pour le fonds BNP Paribas China Equity, qui se concentre sur les opportunités d'investissement chinoises à long terme

La croissance économique de la Chine devrait s'accélérer en 2021, alors que la reprise continue d'être pilotée par les trois principaux piliers, que sont la technologie, le développement durable et la « double circulation », tels qu'énoncés dans le 14e plan quinquennal de la Chine. Le scénario de la relance économique chinoise se résume en « premier entré, premier sorti » ; soutenu par des mesures de contrôle sanitaires strictes face au Covid-19 et un programme de relance efficace, le rebond a été plus précoce et plus rapide que celui des autres grandes économies.

Le contrôle de sa politique monétaire et budgétaire tout au long de l’année 2020 a fourni à la Chine les réserves nécessaires pour lui permettre de faire face à toute résurgence du Covid-19 ou à une montée des tensions géopolitiques. La hausse de 2,3 % du PIB réel a été réalisée sans que les autorités n’aient à maintenir les taux d'intérêt à un niveau faible par des mesures d’assouplissement quantitatif ou qu’elles n’aient à augmenter le poids de la dette publique par des dépenses de relance.

L'introduction du concept de « double circulation » dans le 14e plan quinquennal représente un repositionnement des politiques publiques en faveur d’une relance de la croissance intérieure et des investissements dans les infrastructures de haute technologie. L'accent mis sur l'économie verte, la lutte contre le réchauffement climatique et la redynamisation de l’industrie devrait être bénéfique aux secteurs des nouvelles infrastructures et de l'innovation technologique, ainsi qu’à la protection de l'environnement, aux projets de préservation des ressources en eau et relatifs aux énergies renouvelables.

David Choa, Head of Greater China Equities chez BNP Paribas Asset Management, commente :

« De nombreux investisseurs sous-estiment encore le rôle économique mondial et la force d'innovation de la Chine, et les sous-pondèrent de manière significative dans leurs portefeuilles d’investissement. La stratégie de « double circulation » suggère que la croissance de la demande intérieure, les politiques de substitution des importations et l'autosuffisance technologique seront des moteurs macroéconomiques clés pour les opportunités d'investissement en Chine dans les années à venir. Dans l'ensemble, nous sommes prudemment optimistes sur les perspectives à moyen terme de la Chine, du fait d’indicateurs économiques fondamentaux et techniques robustes, tout en restant attentif au niveau actuel de valorisation en raison d'une liquidité élevée et d'un fort optimisme du marché. Nous nous attendons à une plus grande divergence entre les gagnants et les perdants en 2021 et restons donc sélectifs dans notre sélection de titres. »

Des opportunités d’investissement croissantes dans l’innovation et le développement durable

Avec une consommation de données en hausse, les dépenses chinoises pour la 5G devraient atteindre 184 milliard d'USD d'ici 2025, selon le Global System for Mobile Communications Alliance (« GSMA »). Le GSMA estime également que d'ici là, il y aura près de 1,5 milliards d'utilisateurs de smartphones en Chine[3]. Cela pourrait entraîner une augmentation importante de la productivité, atténuant ainsi la pression sur la hausse des coûts de la main-d’œuvre. La taille du marché intérieur, des dépenses de R&D élevées et un vaste réservoir de talents soutiendront également la transition vers une industrie technologique de pointe.

Il existe de plus en plus d'opportunités d'investissement durable en Chine, où d’importants investissements ont été réalisés en faveur de la protection du climat et des énergies renouvelables. Selon l'Autorité chinoise de l'énergie, des centrales éoliennes d'une capacité de près de 72 gigawatts ont été construites l'année dernière, soit près de trois fois plus qu'en 2019. Cette tendance s’accroît alors que la Chine envisage d'atteindre son objectif de devenir neutre en carbone d'ici 2060.

David Choa ajoute :

« Je suis convaincu que la croissance se poursuivra à plus long terme. Avec le passage d'une industrie manufacturière basée sur une main-d'œuvre bon marché à une industrie de pointe, les efforts portés sur la technologie ont commencé à évoluer des applications grand public vers des services aux entreprises. Les entreprises qui retireront le plus de bénéfice de cette tendance sont au-delà des fournisseurs technologiques traditionnels et ont le potentiel de participer à la consolidation du marché. Nous observons également l'évolution des consommateurs chinois, qui visent un meilleur niveau de vie plutôt que des produits haut de gamme, ce qui soutient la croissance au-delà des secteurs de la distribution traditionnelle. »

Les entreprises liées aux évolutions rapides dans les secteurs de l'industrie, de la technologie et des sciences de la vie, ainsi qu'à l’amélioration du style de vie et à la consolidation dans les secteurs des anciennes et des nouvelles économies, sont bien représentées dans le fonds BNP Paribas China Equity, géré par David Choa. Le fonds de 2,7 milliard d'USD[4] se compose d'un portefeuille concentré de 40-60 titres et suit une gestion active, à forte conviction et bottom-up avec une approche de croissance à un prix raisonnable (« GARP »). Grâce à un modèle d'allocation de portefeuille propriétaire « Growth Framework » et à un processus rigoureux basé sur une analyse fondamentale, dans laquelle les critères ESG[5] sont pleinement intégrés, le fonds est conçu pour bénéficier de la croissance économique chinoise et des dynamiques énoncées plus haut.

Pour plus d'informations sur les perspectives considérées par BNPP AM vis-à-vis du marché des actions chinoises, veuillez consulter notre récent article « Asia & China Equities 2021 - Outlook in 3-D : Domestic, Digitalisation, Diversification » :

https://docfinder.bnpparibas-am.com/api/files/A5DA5BA6-B5D5-4F03-8A7A-B277E066D487

Footnotes

 

  1. ^ [1] Source : FMI, Perspectives de l'économie mondiale, Janvier 2021
  2. ^ [2] Source : Bureau national des statistiques de Chine, Janvier 2021
  3. ^ [3] L'économie mobile Asie-Pacifique 2020 : https://www.gsma.com/mobileeconomy/wp-content/uploads/2020/06/GSMA_MobileEconomy_2020_AsiaPacific.pdf
  4. ^ [4] Source : BNP Paribas Asset Management au 10 Février 2021
  5. ^ [5] Environnement, Social, Gouvernance

 

Informations complémentaires :

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Le fonds décrit présente un risque de perte en capital. Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI du fonds. Avant de souscrire, vous devez lire la version la plus récente du prospectus et DICI disponibles gratuitement sur notre site www.bnpparibas-am.com.

Investir dans les marchés émergents ou dans des segments de marché spécialisés ou restreints peut présenter une volatilité supérieure à la moyenne en raison de la forte concentration de leurs positions, d'un degré d'incertitude plus élevé reflétant le manque d'informations disponibles, de leur liquidité plus faible ou de leur sensibilité plus grande à l'évolution du contexte de marché (social, politique et économique). Certains marchés émergents offrent moins de sécurité que la plupart des marchés développés internationaux. Par conséquent, les services de transaction, de liquidation et de conservation du portefeuille utilisés pour le compte de fonds investis dans les marchés émergents peuvent comporter un risque plus élevé.

Contacts Presse