BNP Paribas Asset Management, l’association CAIA et Liquefy publient une étude sur l'avenir de la tokenisation dans les investissements alternatifs

2 février 2021

 

  • L’étude conjointe souligne que la tokenisation offre un fort potentiel d'utilisation pour les actifs illiquides présentant des barrières à l'entrée plus élevées
  • La tokenisation se positionne comme un puissant outil pour les industries de la gestion de fortune et de la gestion d'actifs, et représente une opportunité pour des innovations majeures
  • Pour les investisseurs, la tokenisation pourrait fournir un accès démocratisé aux options d'investissement, mais une prise de conscience et une pédagogie accrues seront primordiales

 

BNP Paribas Asset Management (« BNPP AM »), en collaboration avec la Chartered Alternative Investment Analyst Association (« CAIA ») et Liquefy, une plateforme de tokenisation basée à Hong Kong, publient aujourd'hui une nouvelle étude pour fournir des informations clés sur les avantages et les défis inhérents à l'adoption d'une approche de tokenisation pour un large éventail de classes d'actifs alternatives.

 

Le concept de tokenisation est le processus de création d'une représentation digitale d'un actif physique.  Selon l’étude, cette nouvelle technologie offre un grand potentiel pour démocratiser l'accès aux investissements dits « alternatifs », tout en permettant également aux gérants d'actifs d'innover en investissant dans des « tokens » d'actifs alternatifs, élargissant ainsi les types d'expositions qu'ils peuvent potentiellement offrir aux investisseurs.

Les investissements alternatifs devraient en effet représenter 18 à 24 % du marché mondial de l’investissement d'ici 2025[1], et incluent des véhicules tels que les hedge funds, le capital-investissement, le capital-risque, la dette privée et les actifs réels tels que l'immobilier, l’ infrastructure et les ressources naturelles, qui sont généralement moins liquides, moins accessibles et moins transparents en termes d'information comparé aux actifs traditionnels.

Comme toute disruption majeure, la tokenisation est capable de façonner le paysage financier, ouvrant de nouvelles opportunités aux banques, aux gérants d’actifs et aux gestionnaires de fortune.  Pour les gérants d'actifs en particulier, ce phénomène pourrait créer de nouvelles opportunités d'investissement, modifiant la façon dont ils analysent et investissent sur ce marché, et créer des changements potentiels dans la dynamique de l'investissement multi-actifs. En fin de compte, cela bénéficierait principalement aux investisseurs finaux, qu'ils soient particuliers ou institutionnels, en leur permettant d'accéder à des placements financiers alternatifs plus facilement et de manière plus abordable.  La tokenisation pourrait également ouvrir l'accès à de nouveaux types d'actifs tels que l'art, le vin, ou même les revenus générés par les sportifs professionnels.

Comme les auteurs de la recherche l'expliquent, le processus de tokenisation implique de multiples étapes, y compris la structuration des transactions, leur digitalisation, l’émission au marché primaire, la gestion des jetons (« tokens ») après leur émission, et enfin la création d’un marché secondaire.  Dans l'ensemble du paysage des solutions financières alternatives, une approche fondée sur la tokenisation peut ainsi être en mesure de relever un certain nombre de défis auxquels sont souvent confrontés les investisseurs et les Investment Managers, notamment :

  • L’amélioration de la liquidité : les « tokens » peuvent être négociés sur les marchés secondaires
  • Des transactions plus rapides et moins onéreuses, via la réduction des coûts de transaction et des coûts durant la durée de vie de l’actif, grâce à une complexité moindre et à une meilleure efficacité opérationnelle
  • Une plus grande transparence : les droits et les responsabilités juridiques des détenteurs de « tokens », ainsi que l’enregistrement de propriété peuvent être incorporés dans les « tokens » eux-mêmes
  • Un accès élargi : une démocratisation au plus grand nombre d'investisseurs vers des classes d'actifs auparavant inabordables ou difficilement divisibles

Cette étude inédite est la première à couvrir le large spectre de la tokenisation dans toutes les catégories d’investissement définies comme étant « alternatives ».  Elle intègre une première partie sur les bases de la blockchain et de la tokenisation, met en évidence les processus et les bénéfices de l'introduction de la tokenisation dans les investissements alternatifs et, enfin, fournit des éclairages et des considérations clés pour chacune des principales catégories d'investissement alternatif.

 

L’étude est disponible ici (en anglais) : https://docfinder.bnpparibas-am.com/api/files/6FCE349F-1D6F-47D4-A24F-CEE1D3C3C5F3

 

David Bouchoucha, Responsable du pôle Dette privée et Actifs réels chez BNP Paribas Asset Management, commente :

« Chez BNP Paribas Asset Management, nous nous efforçons d’offrir des opportunités d'investissement innovantes pour nos clients, et cela est particulièrement vrai sur les marchés privés où la mise en place d’un processus d’origination efficient est un facteur déterminant de la performance.  Par le biais de cette recherche, nous visons à sensibiliser les clients aux avantages de la technologie de la tokenisation et de la blockchain pour accéder à de nouveaux pools d'actifs, par exemple dans le cadre du financement des infrastructures, et à la meilleure manière de positionner l'innovation future dans ce domaine. »

 

Adrian Lai, Directeur Général de Liquefy, ajoute :

« Les synergies possibles résultant de l'adoption de technologies de désintermédiation telles que la blockchain ne sont plus une question de « si » mais de « quand ».  Alors que l'ensemble des applications de la technologie blockchain est toujours en cours d'exploration, son impact en tant que disruption au sein de l'industrie financière est indéniable. Liquefy s’intéresse en particulier à la démocratisation et à l'efficacité qui peuvent en résulter, en particulier dans les classes d'actifs relativement exclusives au sein des investissements alternatifs.  Avec cette étude, nous espérons distiller et partager certaines idées sur la manière dont la technologie peut innover en matière d'investissement dans les actifs alternatifs. »

 

Joanne Murphy, Managing Director pour la région Asie-Pacifique de la CAIA Association, conclut :

« La mise en œuvre de toute nouvelle approche disruptive, susceptible de démocratiser davantage l'accès des épargnants aux différentes opportunités d'investissement alternatif, est inhérente à un besoin simultané d'éducation. Il est important que le développement et la distribution des véhicules « tokénisés » décrits dans cette étude soient associés à de la pédagogie ».

Footnotes

 

  1. ^ [1] Source: CAIA, The Next Decade of Alternative Investments: From Adolescence to Responsible Citizenship.

L'Association CAIA est un organisme professionnel mondial d’accréditation dédié à la création d'un alignement, d'une transparence et d'une connaissance accrus pour tous les investisseurs, en mettant particulièrement l'accent sur les investissements alternatifs.  En tant qu’organisation dirigée par des membres représentant des professionnels dans plus de 95 pays, l'Association CAIA milite en faveur des normes éthiques les plus élevées.  L'organisation fournit un aperçu impartial d'un large éventail de stratégies d'investissement et d’analyses sectorielles, dont les efforts se portentLsur une plus grande diversification aux décisions de construction de portefeuille afin d'obtenir de meilleurs résultats à long terme pour les investisseurs.  Pour en savoir plus sur l'Association CAIA et sur la manière de faire partie de la mission de l'organisation, veuillez consulter https://caia.org/.

Depuis sa création en 2018, Liquefy a été largement reconnu comme l’expert leader de la tokenisation en Asie, en mettant l'accent sur les start-ups matures, l'immobilier et les fonds.  En 2019, la société a mené la première tokenisation immobilière à Hong Kong et le plus grand projet de tokenisation immobilière de l'année, un hôtel de luxe Mayfair d'une valeur de 600 millions USD.  Dans le même temps, Liquefy est également entré sur le marché de Dubaï par la création d'une joint-venture avec la famille Al Maktoum.  En octobre 2020, Liquefy est devenue la première société mondiale à obtenir une licence financière aux Émirats arabes unis pour la distribution en ligne et la négociation de gré à gré d'actifs tokénisés.  Liquefy a constitué une base de clients diversifiée couvrant les gouvernements, les fonds et les promoteurs immobiliers.  Elle est actuellement soutenue par de nombreuses familles asiatiques réputées et par des investisseurs mondiaux qui s'étendent aux États-Unis, à la Chine, à Hong Kong et au Moyen-Orient.

Expert

Contacts Presse