BNP Paribas Asset Management lance deux nouvelles stratégies de dette d’infrastructure

14 décembre 2020

BNP Paribas Asset Management (« BNPP AM ») annonce le lancement de deux nouvelles stratégies de dette d’infrastructure :

  • Une stratégie European Infrastructure Debt II, qui visera 500M€ d’actifs sous gestion
  • Une stratégie European Junior Infrastructure Debt I, qui visera une taille cible entre 300 et 500M€

Les deux stratégies investiront de façon diversifiée dans le secteur des infrastructures et appliqueront une politique ESG[1] reposant sur l’analyse de l‘équipe dédiée de BNPP AM, à travers son Sustainability Center. Les études d’impact seront fournies par un expert indépendant, permettant d’évaluer les projets d’infrastructure sur les émissions de gaz à effet de serre évitées, la contribution environnementale nette et l'alignement avec les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat, afin de construire des portefeuilles durables associés à un reporting ESG de qualité pour les clients.

La stratégie European Infrastructure Debt Fund II fait suite au succès d’un premier fonds lancé fin 2017 d’une taille de 474M€ et actuellement en fin de période d’investissement. Ce dernier a été largement investi sur les secteurs des infrastructures digitales et des énergies renouvelables, particulièrement résilients dans le contexte de crise économique actuel. La collecte a réuni quatorze investisseurs institutionnels basés en France, Belgique, Royaume-Uni, Italie et Irlande.

La stratégie European Junior Infrastructure Debt Fund I bénéficiera de l’expérience acquise à travers le partenariat exclusif établi avec un investisseur asiatique. Il vise à investir sur de la dette infrastructure non Investment Grade en Europe relative à des actifs sous-jacents bénéficiant de cash-flows stables et prédictibles.

Ces nouvelles stratégies seront gérées par le pôle de gestion Dette Privée et Actifs Réels (« PDRA ») de BNP Paribas Asset Management, qui offre une large gamme d’investissements en dette privée dans les domaines de la dette d'entreprise, de la dette d'infrastructure, de la dette immobilière et du financement structuré.

Karen Azoulay, Responsable dette d’infrastructure du pôle de gestion PDRA de BNPP AM, commente :

« Les actifs du secteur des infrastructures ont fait preuve d’une forte résilience ces derniers mois compte tenu du rôle central joué par les services qu’ils proposent (production d’électricité, traitement des eaux, réseaux internet haut débit, etc.). Les investisseurs cherchant à s’exposer à des actifs capables de résister aux turbulences économiques et de traverser les crises telles que celle du COVID-19 apprécient la solidité de la dette d’infrastructure, à même de générer des flux de trésorerie stables sur le long terme à travers les cycles économiques. »

Informations complémentaires

Les investissements dans des fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents à l'investissement dans des titres financiers.  La valeur des investissements et les revenus qu'ils génèrent peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer la totalité de leur investissement initial, les stratégies décrites étant exposées à un risque de perte en capital.

 

Footnotes

  1. ^ [1] Environnementale, Sociale et de Gouvernance

Contacts Presse