BNP Paribas Asset Management et le CDP s’associent pour accélérer le développement d’indicateurs de mesure en matière de biodiversité

19 mai 2021

BNP Paribas Asset Management (‘BNPP AM’) et le CDP annoncent la signature d’un partenariat pour étudier et soutenir le développement d’indicateurs communs de mesure sur la biodiversité. Avec le soutien actif de BNPP AM, le CDP développera un cadre standard de reporting des entreprises sur la biodiversité, accélérant l'action en faveur de la préservation de la nature dans le secteur privé.

Le CDP, qui gère la plateforme mondiale de données environnementales, étend ses travaux pour accélérer la protection et la restauration des écosystèmes. Le partenariat avec BNPP AM permettra d’établir une nouvelle norme de reporting et d’intégrer les données sur la biodiversité dans les prises de décision en matière d’investissement, de gestion des entreprises et de politique publique au niveau mondial.

Ce partenariat vise ainsi à accélérer la transparence des données environnementales des entreprises, essentielles à la transition vers un avenir durable, à travers :

  • L’incitation des entreprises à freiner l’érosion de la biodiversité causée par leurs activités
  • La sensibilisation des entreprises et des institutions financières aux risques liés à la biodiversité, afin de susciter une meilleure transparence des données.

Bien qu’elle soit d’une importance cruciale pour la santé humaine, les économies et les moyens de subsistance, la biodiversité mondiale diminue plus rapidement aujourd’hui qu’à n’importe quelle autre période de l’histoire. Plus de 31 000 espèces, soit 27 % de toutes les espèces recensées, sont menacées d’extinction[1], soulignant la nécessité absolue d’intégrer les enjeux relatifs à la biodiversité dans les prises de décision, tous secteurs confondus[2].

En permettant aux institutions financières de prendre des décisions d’investissement prenant en compte la biodiversité et sur la base de données fiables, BNPP AM et CDP entendent contribuer à la conservation de la biodiversité et des écosystèmes. Le partenariat s’appuiera sur l’impulsion des secteurs privé et financier, qui cherchent tous deux à mieux comprendre leurs impacts sur l’environnement et à faire évoluer la mesure et la publication de leurs données. Ces nouvelles exigences en matière de reporting devraient encourager un changement de comportement des entreprises, en favorisant celles qui gèrent les ressources naturelles de façon durable et qui réduisent leurs impacts négatifs sur les espèces et les écosystèmes, freinant ainsi la perte de biodiversité.

La planète est donc à un moment charnière, qui exige non seulement la réallocation du capital financier mais aussi des évolutions significatives en matière de mesure, de transparence et de responsabilité, pour atteindre collectivement les objectifs de protection de l’environnement, comme le démontrent le cadre mondial pour la biodiversité pour l’après 2020 ainsi que les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies.

Ce partenariat joue un rôle important dans les initiatives de BNPP AM en faveur de la protection et de la préservation de l’environnement, l’une des thématiques clés de sa Stratégie Globale « Sustainability » qui s’inscrit pleinement dans les engagements du Groupe BNP Paribas en faveur de l’environnement et de sa biodiversité. Le partenariat permettra en particulier d’adresser l’un des enjeux majeurs identifiés par les récents travaux de recherche de BNPP AM dédiés à la biodiversité, qui souligne que le manque de mesure et de reporting d’impact par les entreprises constitue un obstacle majeur pour la communauté des investisseurs. Ces travaux de recherche, rassemblés dans une étude intitulée « Sustainable By Nature : Our Biodiversity Roadmap », sont associés à un plan d’actions global pour intégrer les enjeux de la biodiversité dans l’ensemble de ses activités de gestion. BNPP AM a notamment établi des objectifs ambitieux pour mesurer et publier les empreintes « eau » et « forêts » de ses portefeuilles d’investissement, et analyser les risques et opportunités de ces ressources naturelles à l’échelle des entreprises qu’elle détient en portefeuille, des secteurs d’activités investis et de ses fonds ouverts. BNPP AM prévoit également d’améliorer l’efficacité hydrique de ses investissements et de soutenir les efforts mondiaux pour mettre fin à la  déforestation d'ici 2030.

Robert-Alexandre Poujade, Analyste ESG[3] chez BNP Paribas Asset Management, commente:

« L’industrie de la gestion d’actifs fait face à un besoin urgent de données de meilleure qualité sur la biodiversité et sur la manière dont cela peut impacter ses choix d’investissement. L’intérêt grandissant des institutions financières et des entreprises pour mieux comprendre comment elles peuvent prendre des décisions d’investissement soucieuses de la biodiversité, à partir de données fiables, fera émerger celles qui gèrent les ressources naturelles de façon durable.  BNPP AM souhaite « faire partie de la solution » au cours de la Décennie des Nations Unies pour la Restauration des Ecosystèmes et, grâce à notre partenariat avec le CDP, nous visons à améliorer la transparence des entreprises sur leurs données afin de lutter efficacement contre l’érosion de la biodiversité. »

 

Cate Lamb, Global Director of Water Security du CDP, ajoute :

« Depuis plus de 20 ans, le CDP travaille avec les investisseurs, les entreprises, les gouvernements et les ONG pour conduire un changement systémique et concrétiser notre vision d'une économie prospère, qui œuvre pour la population et la planète sur le long terme. Le reporting environnemental par le biais du CDP fournit des informations essentielles pour engendrer un changement positif. Aujourd’hui plus que jamais, il est urgent d’agir et de standardiser le reporting d’impact des entreprises sur la biodiversité. Ce partenariat permet au CDP de s'appuyer sur ses recherches sur l'eau et les forêts, d'améliorer la qualité et la quantité des données environnementales créées et mises à disposition sur le marché et d'accélérer l'impact positif des entreprises sur la biodiversité à l'échelle industrielle”.

 

 

Footnotes

 

  1. ^ [1] Selon la liste rouge de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature (« IUCN Red List »)
  2. ^ [2] Rapport d’évaluation mondiale de l’IPBES sur la biodiversité et les services écosystémiques
  3. ^ [3] Environnement, Social, Gouvernance

CDP est une organisation internationale à but non lucratif, qui détient la base de données mondiale la plus importante sur la performance environnementale des entreprises, des villes, des Etats et des régions. Fondée en 2000 et collaborant avec plus de 590 investisseurs totalisant plus de 110 mille milliards de dollars d’actifs, le CDP a été pionnier en utilisant les marchés financiers et les investissements pour motiver les entreprises à divulguer leurs impacts environnementaux, réduire les émissions de gaz à effet de serre, sauvegarder les ressources en eau et protéger les forêts. Plus de 10 000 organisations à travers le monde ont publié des données via le CDP en 2020, dont plus de 9 600 entreprises représentant plus de 50% de la capitalisation boursière mondiale et plus de 940 villes, États et régions, représentant une population combinée de plus de 2,6 milliards d'habitants. Entièrement aligné sur la TCFD, le CDP possède la plus grande base de données environnementale au monde, et les scores CDP sont largement utilisés pour orienter les décisions d'investissement et les pratiques commerciales vers une économie zéro carbone, durable et résiliente. Le CDP est un membre fondateur de plusieurs initiatives et coalitions, dont Science Based Targets, We Mean Business Coalition, The Investor Agenda et l'initiative Net Zero Asset Managers. Rendez-vous sur cdp.net ou suivez @CDP pour en savoir plus.

Fichiers attachés

Expert

Contacts Presse