BNP Paribas Asset Management enregistre le premier closing du fonds European Infrastructure Debt Fund II

12 juillet 2021

BNP Paribas Asset Management (« BNPP AM ») annonce le premier closing du fonds BNP Paribas European Infrastructure Debt Fund II (« Infra Debt II »), avec des engagements de 300 millions d'euros de la part d'investisseurs institutionnels européens.

Infra Debt II est un fonds d'investissement alternatif, structuré sous la forme d'une SICAV-RAIF luxembourgeoise lancé en avril 2021.  La période de commercialisation se terminera en avril 2022 et le fonds a un hard cap de 1 milliard d'euros. Il investit dans de la dette  senior en Europe dans de nombreux secteurs de l’infrastructure, avec un accent spécifique sur les infrastructures digitales et les énergies renouvelables, particulièrement résilientes dans le récent contexte économique. Le fonds cible également des opportunités dans les services aux collectivités et les infrastructures sociales. Infra Debt II fait suite au succès d’un premier fonds senior de dette d’infrastructure lancé fin 2017 par BNPP AM, ayant levé 474 millions d'euros d'actifs et désormais entièrement déployé.

Des engagements pour Infra Debt II ont été reçus de compagnies d'assurance, de fonds de pension et de corporates au Royaume-Uni, en France et en Belgique, d'autres investisseurs étant attendus en Europe et en Asie.  Huit investissements sont déjà engagés pour un montant d’environ 250  millions d’euros, dans la fibre optique, les infrastructures sociales, les utilities et l’énergie renouvelable.

Infra Debt II vise à générer des rendements stables à long terme pour les investisseurs, tout en préservant le capital investi, et respecte une politique ESG[1] rigoureuse basée sur l'analyse fournie par le Sustainability Centre de BNPP AM.  De plus, afin de construire un portefeuille durable associé à un reporting ESG de qualité pour les clients, l'équipe de gestion utilise des études d'impact indépendantes pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre induites et évitées, la contribution environnementale nette et l'alignement des activités financées sur les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat.

Le fonds est activement géré au sein du pôle d'investissement Dette Privée & Actifs Réels (« PDRA ») de BNPP AM. PDRA propose une large gamme d'investissements en dette privée dans les domaines de la dette d'entreprise, de la dette d'infrastructure, de la dette immobilière et du financement structuré, et gère des actifs pour un montant total de 9 milliards d'euros (au 31 mars 2021).

 

Karen Azoulay, Head of Infrastructure Debt chez BNP Paribas Asset Management, commente :

« La dette européenne liée aux infrastructures s'est révélée très résistante face à un environnement de marché caractérisé par une incertitude et une volatilité accrues durant la pandémie. Un phénomène largement reconnu par les investisseurs, combiné aux rendements durables à long terme offerts par la classe d'actifs, qui se sont reflétés dans le soutien que nous avons reçu de la part de nos clients pour notre deuxième fonds de dette senior. Les énergies renouvelables et les infrastructures digitales sont deux domaines d’activités clés du fonds, bénéficiant d’une demande croissante et offrant des opportunités intéressantes de déploiement de capital. »

 

BNPP AM a récemment publié une étude examinant l'impact de la pandémie de Covid-19 sur la dette européenne liée aux infrastructures et les perspectives de la classe d'actifs dans l'environnement post-pandémie. L’étude « European Infrastructure Debt : Resilient And Essential In The Post-Covid Environment » souligne que la résilience éprouvée de la dette d’infrastructure est particulièrement attractive pour les investisseurs en quête de revenus stables à des niveaux de volatilité peu élevés, tandis qu’elle bénéficie de tendances à long terme telles que la transition énergétique et la digitalisation.

 

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les fonds décrits présentent un risque de perte en capital. Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI des fonds . Avant de souscrire , vous devez lire la version la plus récente du prospectus et DICI disponibles gratuitement sur notre site www.bnpparibas-am.com.

Risque lié à la prise en compte de critères ESG : l'absence de définitions et de labels communs ou harmonisés concernant les critères ESG et de durabilité au niveau européen peut entraîner des approches différentes de la part des sociétés de gestion lors de la définition des objectifs ESG. Cela signifie également qu'il peut être difficile de comparer des stratégies intégrant des critères ESG et de durabilité dans la mesure où la sélection et les pondérations appliquées à certains investissements peuvent être basées sur des indicateurs qui peuvent partager le même nom mais ont des significations sous-jacentes différentes. Lors de l'évaluation d'un titre sur la base de critères ESG et de durabilité, la société de gestion peut également utiliser des sources de données fournies par des prestataires de recherche ESG externes. Compte tenu de la nature évolutive de l'ESG, ces sources de données peuvent pour le moment être incomplètes, inexactes ou indisponibles L'application de normes de conduite responsable des affaires ainsi que de critères ESG et de durabilité dans le processus d'investissement peut conduire à l'exclusion des titres de certains émetteurs. Par conséquent, la performance du FCP peut parfois être meilleure ou moins bonne que la performance d’OPC dont la stratégie est similaire.

Footnotes

 

  1. ^ [1] Environnement, Social, Gouvernance

Contacts Presse